Réaliser un assemblage consiste à lier 2 matériaux ensemble, dans le but de créer une liaison mécanique. Dans cet article nous allons détailler les différentes techniques d’assemblage.

 

Qu’est-ce qu’un assemblage ?

Tous les matériaux peuvent être assemblés, mais l’efficacité de l’assemblage va dépendre d’un grand nombre de paramètres physico-chimiques. Le choix du procédé d’assemblage doit ainsi correspondre aux contraintes et besoins de votre cahier des charges.

 

Voici les paramètres à prendre en compte : 

  •   Quels sont les matériaux à assembler ? (Métal, plastique, composite, bois, verre...)
  •   Y a-t-il des traitements éventuels ?(décapage, plasma, primaire)
  •   Quelle est la rugosité de la surface ?
  •   Quelle est la taille, le poids, la densité ?
  •   Quelles sont les contraintes mécaniques ? (statique, dynamique, cisaillement, traction, pelage, clivage) ?
  •   Quel est l'environnement ? (température, UV, humidité, présence de solvants, de chimiques)
  •   Quelle est la mise en œuvre de l'assemblage ?

Travailleurs industriels en atelier dassemblage

Un assemblage peut être :

  • Permanent (non démontable)
  • Démontable
  • Direct
  • Indirect, par l’intermédiaire d’un 3e matériau

 

Les différentes techniques d’assemblage

L’assemblage mécanique

Il existe une infinité de méthodes d’assemblage mécanique, voici les plus connues :

 

Exemples d’assemblages mécaniques indirects

  • Agrafage 
  • Clouage 
  • Vissage 
  • Rivetage 
  • Etc

 

Exemples d’assemblages mécaniques directs

  • Emboîtage élastique irréversible entre 2 pièces. Méthode de montage fréquente dans l’industrie de la plasturgie.
  • Le frettage : assemblage de 2 pièces par déformation réversible, en utilisant des tolérances mécaniques maîtrisées.

 

Assemblages mécaniques : inconvénients


Les méthodes d’assemblage mécaniques indirectes ont l’inconvénient de provoquer des contraintes mécaniques dans les matériaux et sont parfois synonymes de détérioration (perçage, déformations, fissures, etc.)

 

L’assemblage par soudage ou brasage

ADDEV assemblage par soudageLe soudage et le brasage sont des procédés qui permettent d’assembler des matériaux par fusion. Ces procédés très techniques sont couramment utilisés pour l’assemblage de structures métalliques.

Le soudage est une méthode d’assemblage irréversible particulièrement difficile à mettre en œuvre dans le cas des métaux. En effet, elle peut conduire à la détérioration des propriétés mécaniques si elle est mal maîtrisée et nécessite souvent des post-traitements.

 

Les métaux ne sont pas les seuls matériaux concernés par le soudage : les thermoplastiques sont couramment assemblés de cette manière, par exemple pour le scellement des emballages plastiques.

 

L’assemblage par collage

Le collage est une méthode qui permet d’assembler 2 matériaux en utilisant une masse adhésive. 

Grâce aux progrès techniques réalisés par les industriels, il est désormais possible d’assembler la quasi-totalité des matériaux par collage, pour des applications structurales ou non.

 

L’assemblage par film adhésif

Un film adhésif est un matériau mince sur lequel est déposée une masse adhésive (une colle). Lorsque ce film est revêtu de colle sur ses deux faces, il peut ainsi être utilisé pour assembler 2 matériaux de manière permanente. 

 

On peut également réaliser des assemblages amovibles, en utilisant :

Avantages des colles et rubans adhésifs


En plus d’être polyvalentes, les méthodes d’assemblage qui emploient des colles ont l’avantage de ne pas modifier les propriétés au cœur des matériaux, ce qui n’est pas le cas du soudage et des assemblages mécaniques indirects.

Accédez à notre gamme de colles et mastics

Quel type d’assemblage choisir ?

Aucun assemblage n’est impossible, à condition de choisir le bon procédé. Vous désirez conserver l’intégrité des matériaux à assembler ? Dans ce cas, optez pour des méthodes d’assemblage indirectes comme le collage ou l’emploi d’adhésifs.

 

N'hésitez pas à contacter un expert ADDEV pour en soir plus !

Click me